Navigation
 
Personal tools
Home Commune Vie pratique Démarches de A à Z Inscription dans l'enseignement fondamental
Document Actions

Inscription dans l'enseignement fondamental

Inscription d'un élève dans l'enseignement fondamental : règles de base

 

            Tout pouvoir organisateur d’un établissement d’enseignement subventionné et tout chef d’un établissement d’enseignement  organisé par la Communauté française est tenu d’inscrire tout élève mineur dont les parents ou la personne investie de l’autorité parentale en fait (font) la demande dans l’établissement de son (leur) choix à condition qu’il(s) accepte(nt) de  souscrire aux projets éducatif et pédagogique et que l’élève réunisse les conditions requises pour être élève régulier.   

            Quel que soit le moment de l’année, le chef d’établissement qui ne peut inscrire un élève qui en fait la demande, lui remet une  attestation de demande d’inscription dont le modèle est fixé     par le Gouvernement. Cette attestation comprend les motifs du  refus d’inscription.     


        
Inscription jusqu’au 30 septembre

            Jusqu’au premier jour ouvrable de septembre ou jusqu’au 15 septembre si l’élève a fait l’objet d’une délibération en septembre

 

            L'inscription dans un établissement scolaire se prend au plus tard le premier jour ouvrable du mois de septembre. Pour les élèves qui font l'objet d'une délibération en septembre, elle se prend au plus tard le 15 septembre inclus.

            Dans l’enseignement maternel et dans l’enseignement spécialisé, l’inscription est reçue toute l’année.

 

            En dehors de ces délais et jusqu’au 30 septembre inclus

           

            Au sein du réseau d’enseignement organisé par la Communauté française, le chef d’établissement, sauf s’il peut invoquer un motif légal de refus d’inscription, est tenu d’inscrire tout élève qui en fait la demande au plus tard le 30 septembre.

 

            Au sein des réseaux de l’enseignement subventionné, le chef d’établissement peut inscrire un élève qui en fait la demande au plus tard le 30 septembre si ce dernier invoque des raisons exceptionnelles et motivées. La prise en considération de ces éléments est laissée à la libre appréciation du chef d’établissement.

 

            Toutefois, les établissements d’enseignement fondamental organisés par les Villes et les Communes sont tenus d’inscrire, sauf s’ils peuvent invoquer un autre motif légal de refus d’inscription, tout élève qui en fait la demande avant le 30 septembre s’il est domicilié sur le territoire de la commune ou si l’établissement scolaire est l’école communale la plus proche de l’habitation de l’élève.

 

 

            Inscription au-delà du 30 septembre

 

            Au-delà du 30 septembre, si pour des raisons exceptionnelles et motivées, un élève n’est pas régulièrement inscrit dans un établissement d’enseignement, les parents de l’élève mineur ou la personne investie à son égard de l'autorité parentale peuvent introduire une demande de dérogation.

 

            Cette demande de dérogation est à introduire auprès de la Direction générale de l’enseignement obligatoire, rue A. Lavallée, 1 à 1080 Bruxelles.

 

            Si la demande est faite via le chef d’établissement, elle doit se faire endéans les 5 jours d’ouverture d’école qui suivent l’inscription provisoire de l’élève.

 

            Cette disposition est applicable pour tous les élèves, y compris ceux qui arrivent de la Communauté flamande, de la Communauté germanophone ou de l'étranger, même s'ils y  étaient scolarisés jusqu'à leur inscription dans une école en Communauté française.

 

           

            Pour plus de renseignements, visitez le site http://www.enseignement.be   

            « L’école  de A à  Z »  - Rubrique « Inscription »