Navigation
 
Personal tools
Home Commune Participation citoyenne Développement rural : la CLDR
Document Actions

Développement rural : la CLDR

 

Une opération de développement rural consiste en un ensemble coordonné d’actions conduites par une commune rurale dans le respect de ses caractères propres, de manière à améliorer les conditions de vie de ses habitants au point de vue économique, social et culturel.

Trois originalités des opérations de développement rural :

1. La participation citoyenne

Réunions de village et Commission Locale permettent à chaque citoyen qui le désire de réaliser avec d’autres l’état de la situation de la commune, de définir des objectifs de développement et les projets à mettre en oeuvre. Cette " démocratie directe " est tempérée par le fait que la décision finale reste aux Conseil Communal.

2. Un programme global

Une opération de développement rural, c’est tout d’abord une réflexion sur l’ensemble des aspects qui font la vie d’une commune rurale : agriculture, économie, emploi, aménagement du territoire, urbanisme, environnement, mobilité, action culturelle…Une opération de développement rural, c’est ensuite des projets qui combinent souvent plusieurs de ces éléments.

3. Une réflexion stratégique à long terme, clairement encouragée

Le programme communal qui émane de cette réflexion collective propose des objectifs qui orienteront la politique locale pour plusieurs années à venir. Les projets se réaliseront par conventions annuelles entre la Commune et la Région. L’aide de cette dernière peut aller jusqu’à 80% du coût de certains projets.

Qui fait partie de la Commission Locale de Développement Rural ?

La CLDR est représentative des villages, des classes d’âge, des catégories socioprofessionnelles de la commune. Ses membres sont donc vos représentants. N’hésitez pas à les contacter, afin qu’en séance plénière, ils relayent vos avis !

La composition de cette commission est fixée par le conseil communal. 

Trois axes majeurs

Sur base des principales problématiques à traiter et des principales ressources à valoriser dans la commune (le regard collectif), et sur base de toutes les propositions de la population (objectifs à atteindre, solutions à mettre en oeuvre, projets à concrétiser), la Commission Locale de Développement Rural a proposé au conseil communal une stratégie de développement pour les 10 années à venir .

Cette stratégie a été élaborée autour de 3 axes majeurs de développement :

* un axe plus social visant à rencontrer les besoins essentiels de la population ;

* un axe davantage lié à l’aménagement du territoire et au cadre de vie ;

* un dernier axe lié à la convivialité villageoise et à la vie socio-culturelle.

Des projets / Des réalisations

Approuvé par le gouvernement wallon en 2004, la commune a mis en oeuvre toute une série de projets issus du PCDR.

Epinglons entre autres :

Projets réalisés -> l'aménagement de la place du Stain à Sombreffe : convention en DR en 2004 + avenant en 2007

-> l'aménagement d'une liaison lente entre Sombreffe et Ligny ainsi que la gestion écologique des abords :

convention 2004 en DR

Projets en cours -> l'aménagement d'une maison multiservices à Ligny ainsi que des logements à loyer modéré :

cofinancement DR - début des travaux en 2011

-> la construction d'une maison de village à Boignée (ancien local de la balle pelote) :

convention 2010 - stade de l'avant-projet

Comment fonctionne la CLDR ?

La CLDR est un lieu de débat démocratique, de propositions . Elle se réunit au minimum 4 fois par an en séance plénière.

Elle organise et coordonne des groupes de travail (ouverts aux habitants qui le souhaitent) pour approfondir un sujet, préciser un projet, réaliser une action précise, etc...

Tenez-vous au courant des groupes de travail en cours, en lisant le bulletin communal !

Elle organise également des réunions publiques dans les villages pour vous demander de préciser un projet qui va démarrer, de réagir sur des plans d’aménagement, etc...
Participez aux réunions qui concernent votre village, en surveillant votre boîte aux lettres : les invitations arrivent très souvent par toutes-boîtes !

Les principes de base qui motivent les membres de la CLDR, afin de jouer efficacement leur rôle de relais, sont :

- informer la population de la philosophie du développement rural, de l’importance de la participation citoyenne, du rôle de relais qu’ils jouent entre la population et le pouvoir communal

- informer la population de l’avancement des projets menés par la commune, des activités de la CLDR, des résultats des débats de la CLDR

- assurer une bonne représentation des intérêts de tous les habitants

- veiller à ce que les groupes de travail rassemblent les habitants concernés (par un thème ou un projet particulier), restent ouverts à tous les habitants qui manifestent le souhait de s’y investir

- donner à la commune des avis judicieux, en ayant une bonne perception des enjeux de la commune

- consulter les habitants et veiller à l’adéquation entre les projets menés et les besoins réels des habitants

- rechercher la cohérence des actions menées à Sombreffe et le respect des rôles de chacun (population, conseil communal, administration communale, Fondation Rurale de Wallonie)

Sombreffe, un développement accompagné par des agents de développement neutres

Les différentes réunions de consultation de la population et de groupes de travail ont été animées de manière neutre par des agents de développement de la Fondation Rurale de Wallonie.

Il en est de même pour la CLDR. Jocelyne Van Lierde est chargée de l’accompagnement de la commune de Sombreffe, et plus précisément de l’animation et du secrétariat des différentes réunions menées dans ce cadre.

Vous pouvez la joindre au bureau du Brabant-Hesbaye, Zoning industriel 1360 Permez- tél : 081/420494 - fax : 081/413642

www.frw.be