Information

Mesures spécifiques liées au Coronavirus : Les services communaux travailleront à bureaux fermés jusqu'au 31 août 2020 inclus. Pour les demandes ne pouvant trouver une solution par téléphone, courrier, mail ou via notre site Interne, les citoyens sont appelés à prendre rendez-vous par téléphone auprès du service concerné. Service Population-Etat civil au 071/827.424, Service Urbanisme au 071/827.430, Service Cadre de vie au 071/827.435, Service Cohésion sociale au 071/827.415, Service Enseignement au 071/827.432, Secrétariat général au 071/827.410, Académie au 071/827.427.

Les rendez-vous fixés ne pourront accueillir qu'une seule personne à la fois. En cas de questions sur la gestion du Coronavirus, nous vous renvoyons vers le site www.info-coronavirus.be/fr ou vers l'un des numéros verts : 0800/14.689 (question sur le virus et les mesures d'ordre) ou 0800/120.33 (pour l'HORECA).

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma Commune / Participation citoyenne / Conseil Consultatif des Aînés / Protocole de Disparition des Seniors à Domicile (PDSD)
Actions sur le document

Protocole de Disparition des Seniors à Domicile (PDSD)

Le service Cohésion Sociale met à votre disposition, au service Population, une boîte contenant une "Fiche identitaire & Médicale" qui permet de rassembler les informations médicales et les coordonnées des personnes de confiance utiles aux services de secours en cas de malaise.

Pourquoi ?

La maladie d’Alzheimer comme d’autres maladies entraîne de la désorientation spatiale et de la déambulation. Ces personnes sont donc sujettes à se perdre ou à disparaître. Il s’agit de disparition inquiétante pour laquelle une intervention rapide et spécifique est nécessaire. De plus, 70% des personnes atteintes de démence vivent au domicile. 

Une enquête révèle que plus de 90% des familles et des professionnels sont intéressés par le Protocole Disparition Seniors au Domicile.

L’objectif ?

En cas de disparition d’une personne atteinte de démence, chaque minute compte. Il est donc primordial de débuter rapidement les recherches. De par la vulnérabilité et la désorientation de ces personnes, les recherches sont spécifiques et difficiles pour les services policiers. En effet, les endroits de recherche et la manière de chercher sont différents des autres disparitions. 

Par exemple, la mémoire à long terme d’une personne atteinte de démence est la plus longtemps conservée. Ces personnes peuvent ainsi être attirées par des lieux référant à leurs souvenirs. Il est donc important de connaître, par exemple, l’ancien domicile ou lieu de travail, l’ancienne caserne militaire, etc. La police a donc besoin d’informations pour débuter les recherches : la photographie de la personne disparue, ses signes distinctifs, ses habitudes, les endroits où elle aime se rendre, etc.  

https://alzheimer.be/nos-projets/protocole-disparition-seniors-au-domicile/